• Suicide.

    Le suicide est la deuxième cause de décès des adolescents. En 1995, il représente 11 % des décès de 15 à 19 ans et 17 % pour les 20-24 ans. Cette proportion est beaucoup plus importante que la part des suicides dans la mortalité de l'ensemble de la population tous âges confondus (2 %). Le taux de mortalité par suicide est pour les 15-24 ans de 10/100 000. Il est plus élevé chez les garçons (15,2) que chez les filles (4,6) et augmente avec l'âge.

    Chez les adultes de plus de 25 ans ce taux atteint 40/100000, le suicide devient la première cause de mortalité des 25-34 ans.

    Entre 1980 et 1995, le taux de suicide des adolescents est resté relativement stable, aux environs de 10/100 000, avec une tendance décroissante, en dehors de 1993.

    Les modes de suicide utilisés par les adolescents sont souvent violents : la pendaison et l'usage d'armes à feu sont les plus fréquents (36 % et 31 %). Ces proportions sont plus représentatives des passages à l'acte des garçons, les filles utilisent la pendaison, les empoisonnements (27 % et 26 %) et les armes à feu dans 15 % des cas.

    Certains facteurs sont retrouvés de manière plus fréquente parmi ces adolescents, permettant ainsi de supposer l'existence d'un groupe à risque. Parmi les suicidants, il y a plus de jeunes au chômage, ils sont plus fréquemment issus de familles monoparentales ou recomposées, ils sont plus nombreux à avoir redoublé une classe, ils ont plus souvent des conduites addictives (alcool, tabac, cannabis, conduite à risque) et ils sont plus nombreux à avoir subi des violences.

    Le suicide n'est pas la seule solution...Parlez en...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :