• Spasme. (eths)

    Une partie de mon corps se sent éthylique, statique, plastique.
    Je l'irrigue, mais il me fatigue. Je reste stoïque. Putrides, mes
    viscères m'exaspèrent. Reste d'une I.V.G. ratée, comme un acide,
    je suis liquide & toxique. Enfant putatif ou produit pornographique,
     consumé, défoncé, fœtus séché, gouffre insatiable, malléable, là
    pour avaler, intraveineuse dans l'introvertie, dressée dans la
    luxure & la tricherie. Il s'est introduit dans la sublimité de mes
    cuisses, délices factices, acmé du supplice, caprice de l'orifice,
    l'abysse remplie, l'esthète le sais... J'en veux toujours & encore...
    Qu'il me frappe encore. J'implore, j'adore, m'évapore... Frappe-moi
    juste un peu encore. Détruis-moi, fais-moi mal, fais-moi me sentir
    tienne... Chienne. Pourquoi je me vide. Dis-lui. Pourquoi je
    m'enlise. Frappe. Assez mon corps se vide. Spasme.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :